Déchets toxiques Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail
crit par Alain   
Index de l'article
Déchets toxiques
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9




Compost : recycler ses déchets organiques








Le compost est le produit de la fermentation à l’air libre de la matière organique par l’action de micro-organismes. Les résidus organiques se transforment par ce procédé biologique en terreau noir, odorant et riche en humus.

Le compost améliore et fertilise les sols, et est utilisé comme engrais pour la culture du gazon, des fleurs, des légumes et d’autres plantes.

Recycler tous ses déchets alimentaires et organiques pour en faire du compost est un geste éco-citoyen qui s'inscrit dans les principes du développement durable : il limite le volume des déchets et offre à la terre un engrais écologique.

Les déchets organiques représentent environ 17 % du volume de déchets des français, et ne font pas l’objet d'un traitement spécifique, alors qu’ils sont 100 % recyclables. Les déchets à jeter dans le compost sont constitués de restes alimentaires, du filtre et du marc de café, des feuilles de papier, des résidus végétaux…

Il existe plusieurs techniques de compostage : il s’agit de s’assurer que les micro-organismes aient les conditions idéales d’humidité et d’aération pour décomposer les matières organiques.

Il existe plusieurs moyens de fabriquer et stocker le compost : dans un fut, un bac, un lombricompost ou encore faire un tas dans le fond du jardin. Le compostage n’est pas coûteux et ne nécessite pas de connaissances techniques particulières.





Dernire mise jour : ( 21-03-2016 )
 
< Prcdent   Suivant >


Le Pacte 73 0

S'abonner ? la Newsletter