Parc National des Calanques Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail
Index de l'article
Parc National des Calanques
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7

Pourquoi rejoindre le projet de Parc National des Calanques?
Ne passons pas à côté du meilleur ...
Le « Coeur de Parc » une protection forte et pérenne...

1 Pour Cassis et Marseille, les Calanques intégreront le Parc National en tant que zone protégée sous l'appellation de « Coeur de Parc », tandis que les parties plus urbanisées du site pourront devenir « Zone d'adhésion » du Parc National. La « zone d'adhésion » est une zone « tampon » où l'on sensibilise la population et les visiteurs à la fragilité du Coeur de Parc, sans plus (ni la réglementation, ni les moyens du Coeur de Parc).

Seul le « Coeur de Parc » (terrestre et marin) est réglementé en zone protégée (en restant libre d'accès au public) et bénéficie de moyens de protection forts avec une équipe scientifique et une présence permanente de « Gardes moniteurs » .

Le budget est garanti par l'Etat (plusieurs millions d'euros par ans pour chacun des 7 Parcs Nationaux français). C'est cette pérennité de moyens qui rend le Parc National tellement attractif pour préserver durablement un site.

Les décisions sont prises selon un triple objectif : préservation de la nature, liberté d'accès du site au public, concertation des usagers représentés au conseil d'administration du Parc.
Comment peut-on imaginer que le site classé Ciotaden, à l'instar des Calanques de Marseille et Cassis ne bénéficie pas, lui aussi, de cette richesse technique, financière et humaine définitivement acquise ?

Pour un second « Coeur de Parc » Ciotaden : sur cette carte, nous avons utilisé un fond du GIP et nous avons ajouté des étiquettes comportant le zonage possible du futur Parc, celui que nous défendons en tout cas pour le site classé Ciotaden.

1



Dernire mise jour : ( 01-07-2011 )
 
< Prcdent   Suivant >


Le Pacte 1

S'abonner ? la Newsletter