Déchets toxiques Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail
crit par Alain   
Index de l'article
Déchets toxiques
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Page 7
Page 8
Page 9







DASRI, déchets d'activités de soins à risques infectieux





Les déchets issus des activités de soins à risques infectieux (DASRI) sont les déchets originaires du diagnostic, du suivi et du traitement préventif, curatif ou palliatif, dans les domaines de la médecine humaine et vétérinaire.

L'élimination des DASRI est un problème de santé publique : éliminés sans précaution, ces déchets sont une source de dangers.

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en 2000, des injections au moyen de seringues contaminées ont été responsables de :
▪ 21 millions d'infections à virus de l'hépatite B (HBV) (soit 32 % de toutes les nouvelles infections)
▪ 2 millions d'infections à virus de l'hépatite C (HCV) (soit 40 % de toutes les nouvelles infections)
▪ au moins 260 000 infections à VIH (soit 5 % de toutes les nouvelles infections)

Les DASRI peuvent contenir des germes pathogènes. Ils doivent être traités par le producteur du déchet (corps médical).

Ils doivent être stockés dans des conteneurs spéciaux (exemple : déchets coupants ou piquants, seringues, aiguilles, déchets à risques infectieux), traités par autoclavage, déchiquetage, micro-ondes ou incinérés, selon la nature du déchet.




Dernire mise jour : ( 21-03-2016 )
 
< Prcdent


J-aime ma Mer 2

S'abonner ? la Newsletter